EVO Centre d'aide

Trouvez les réponses à toutes vos questions dans le Centre d’aide EVO.

Rechercher sur la FAQ

La lentille EVO est une lentille réfractive que l’on dénomme également LIO phaque. "Phaque" signifie que le cristallin de l’œil est toujours en place et "LIO" signifie lentille intraoculaire, c'est-à-dire à l'intérieur de l’œil. La lentille EVO est un implant de la chambre postérieure, mis en place par une petite incision dans l’œil derrière l’iris (la partie colorée de l’œil) et devant le cristallin, en vue d’atténuer les problèmes de myopie, d’hypermétropie ou d’astigmatisme.

La chirurgie EVO Visian ICL, EVO Visian ICL Toric et Visian ICL est destinée à corriger de manière sûre et efficace la myopie (-0,5 à -18,0 dioptries), à réduire la myopie chez les patients ayant jusqu’à -20 dioptries de myopie, à traiter l’astigmatisme de +0,5 dioptrie à +6 dioptries et à corriger l’hypermétropie de 0,5 à 10,0 dioptries. Elle est indiquée pour les patients âgés d’au moins 21 ans. Pour garantir que le chirurgien utilise une lentille EVO Visian ICL ayant la puissance qui convient le mieux à votre œil, votre myopie doit être stable depuis au moins un an avant que vous subissiez une chirurgie oculaire. La chirurgie EVO est une solution de rechange à d’autres chirurgies réfractives, dont la kératomileusie in situ au laser (LASIK) et la kératectomie photoréfractive (PRK), à d’autres interventions de correction de la vision au laser, aux interventions chirurgicales incisionnelles ou à d’autres moyens de corriger la myopie, comme les lentilles de contact et les lunettes.

Les patientes qui sont enceintes et qui allaitent et les patients dont l’angle de la chambre antérieure de l’œil est étroit, parce que l’espace serait trop petit pour la lentille EVO. Le livret d’information pour le patient fournit une liste supplémentaire de conditions qui doivent être prises en compte au moment du choix de la lentille EVO.

Suivez toutes les instructions du professionnel de la vision avant et après l’implantation de la lentille EVO. Prenez tous les médicaments prescrits et planifiez tous les rendez-vous pour les visites de suivi recommandées avec votre professionnel de la vision, en général tous les ans après la guérison à la suite de l’intervention chirurgicale EVO. Communiquez immédiatement avec votre professionnel de la vision si vous avez un problème.

Le matériau est appelé Collamer®, un co-polymère de collagène qui contient une petite quantité de collagène purifié exclusif à STAAR Surgical; le reste est fabriqué en matériau similaire à celui que l’on trouve dans les lentilles de contact souples. Il est très biocompatible (ne cause pas de réaction à l’intérieur de l’œil) et stable. Il comprend également un filtre qui bloque les UV.

Avant d’être mise sur le marché, la lentille EVO ICL a fait l’objet d’une recherche et d’un développement approfondis. Aujourd'hui, plus de 2 000 000 de verres de la gamme EVO sont distribués dans le monde. Dans une étude clinique menée aux É.-U., plus de 99.4 pour cent des patients étaient satisfaits de leur implant. La lentille EVO ICL a obtenu d’excellents résultats cliniques. En outre, la lentille est commercialisée dans le monde entier depuis plus de 15 ans.

La lentille EVO est destinée à rester en place sans soin particulier. La lentille EVO peut être retirée par votre professionnel de la vision si cela s’avère nécessaire à l’avenir. Si votre médecin retire la lentille EVO, vous perdrez l’avantage de votre correction de myopie.

Non. La lentille EVO est positionnée derrière l’iris (la partie colorée de votre œil), d’où elle ne peut être vue ni par vous-même ni par les autres. Seul votre médecin spécialiste de la vue sera en mesure de dire qu’une correction de la vision a eu lieu.

La lentille EVO n’est pas remarquée en général après son implantation. Elle ne s’attache à aucune structure de l’œil et ne se déplace pas une fois qu’elle a été mise en place.

L’avantage principal de la chirurgie EVO est de corriger ou de réduire de manière permanente la myopie, l'hypermétropie ou l'astigmatisme et de vous permettre de voir clairement, sans lunettes ou lentilles de contact, ou de réduire votre dépendance envers ces dispositifs. En plus de l’amélioration de votre acuité visuelle non corrigée (vision sans lunettes ou lentilles de contact), votre meilleure vision corrigée (meilleure vision avec lentilles de contact ou lunettes) peut elle aussi être améliorée.

L’intervention chirurgicale EVO est réalisée en clinique externe, ce qui signifie que les patients subissent l’intervention et repartent le même jour. L’intervention en elle-même dure généralement entre 20 et 30 minutes ou moins. Le patient devra se faire reconduire chez lui le jour de l’intervention chirurgicale. Un anesthésique léger, topique ou local est administré. Vous ressentirez très peu de gêne pendant ou après l’intervention chirurgicale. Des gouttes ophtalmiques ou un médicament seront prescrits, et on prévoit généralement un rendez-vous avec votre professionnel de la vision le lendemain de l’intervention.

Informations importantes sur la sécurité

La lentille EVO TICL est conçue pour la correction de la myopie modérée à élevée (-0,5 à -20,0 dioptries) et pour la réduction de la myopie chez les patients ayant jusqu’à -20 dioptries de myopie avec 6,0 dioptries ou moins d’astigmatisme. Elle est indiquée pour les patients âgés de 21 à 60 ans. Pour vous assurer que le chirurgien utilisera une lentille EVO TICL dont la puissance convient le mieux à votre œil, votre myopie doit être stable depuis au moins un an avant que vous subissiez une chirurgie oculaire. Il a été documenté que la chirurgie Visian ICL permet de corriger de manière sûre et efficace la myopie entre -0,5 dioptrie et -20,0 dioptries et de corriger partiellement la myopie jusqu’à -20 dioptries dans les yeux ayant jusqu’à 6,0 dioptries d’astigmatisme. Si votre myopie est comprise dans ces plages, la chirurgie EVO TICL peut améliorer votre acuité visuelle de loin sans lunettes ou lentilles de contact. La chirurgie EVO TICL n’élimine pas le besoin de lunettes de lecture, même si vous n’en avez jamais porté auparavant. La lentille EVO TICL représente une solution de rechange à d’autres chirurgies réfractives dont la kératomileusie in situ au laser (LASIK), la kératectomie photoréfractive (PRK), les interventions chirurgicales incisionnelles ou d’autres moyens de corriger la myopie, comme les lentilles de contact et les lunettes. La lentille EVO TICL n’est pas destinée à corriger un astigmatisme que vous pourriez avoir. L’implantation de la lentille EVO TICL est une intervention chirurgicale et comporte par conséquent des risques qui pourraient être graves. Veuillez lire le livret d’information pour le patient et parler des risques avec votre spécialiste de la vision. Les facteurs suivants représentent des complications ou des événements indésirables potentiels signalés en conjonction avec la chirurgie réfractive en général : irritation conjonctivale, enflure cornéenne aiguë, enflure cornéenne persistante, endophtalmie (infection oculaire totale), éblouissement et/ou halos importants autour des lumières, hyphéma (sang dans l’œil), hypopyon (pus dans l’œil), infection de l’œil, déplacement de la lentille Visian ICL, œdème maculaire, pupille non réactive, glaucome par bloc pupillaire, inflammation grave de l’œil, iritis, uvéite, perte vitréenne et greffe de la cornée. Avant d’envisager une chirurgie EVO TICL, vous devez subir un examen complet des yeux et parler de la chirurgie EVO TICL avec votre professionnel de la vision, en particulier de ses avantages, de ses risques et des complications potentielles. Vous devez parler du temps nécessaire pour la cicatrisation après l’intervention chirurgicale.

Références

Trouver un médecin

Références

1. Patient Survey, STAAR Surgical ICL Data Registry, 2018

2. Sanders D. Vukich JA. Comparison of implantable collamer lens (ICL) and laser-assisted in situ keratomileusis (LASIK) for Low Myopia. Cornea. 2006 Dec; 25(10):1139-46. Patient Survey, STAAR Surgical ICL Data Registry, 2018

3. Naves, J.S. Carracedo, G. Cacho-Babillo, I. Diadenosine Nucleotid Measurements as Dry-Eye Score in Patients After LASIK and ICL Surgery. Presented at American Society of Cataract and Refractive Surgery (ASCRS) 2012.

4. Shoja, MR. Besharati, MR. Dry eye after LASIK for myopia: Incidence and risk factors. European Journal of Ophthalmology. 2007; 17(1): pp. 1-6.

5a. Lee, Jae Bum et al. Comparison of tear secretion and tear film instability after photorefractive keratectomy and laser in situ keratomileusis. Journal of Cataract & Refractive Surgery , Volume 26 , Issue 9 , 1326 - 1331.

5b. Parkhurst, G. Psolka, M. Kezirian, G. Phakic intraocular lens implantantion in United States military warfighters: A retrospective analysis of early clinical outcomes of the Visian ICL. J Refract Surg. 2011;27(7):473-481.

*American Refractive Surgery Council